La Banque Alimentaire

 

Banque Alimentaire de Bordeaux

Présentation

 

Historique

En 1984, face à la montée de la pauvreté, plusieurs associations caritatives s'inspirent du modèle des Food Banks américaines et se réunissent pour fonder la première Banque Alimentaire à Paris. Dans les années qui suivent, d'autres Banques Alimentaires voient le jour partout en France. Suivant cette dynamique, la Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde (B.A.B.G.) est créée à Bordeaux le 9 juin 1986. Aujourd’hui, le réseau français compte 79 Banques Alimentaires réparties sur l’ensemble du territoire. Elles sont aujourd'hui réunies au sein de la Fédération Française des Banques Alimentaires (F.F.B.A.).

Une présentation réalisée par Georges VIALA sur le thème du "GASPILLAGE ALIMENTAIRE" précise notamment le contexte dans lequel ont été créées et évoluent les Banques Alimentaires.

// Visionner cette présentation.

 

Mission

Son objectif est d'aider l'homme à se restaurer, dans son double sens (biologique et psychologique), en luttant contre le gaspillage, la malnutrition et la sous-nutrition. En ce sens, La B.A.B.G. collecte, gère, partage et redistribue quotidiennement des denrées alimentaires aux associations adhérentes. Son action se fonde sur la gratuité, le don, le partage, le bénévolat ainsi que le mécénat. Au-delà de sa mission dans le domaine de la nutrition et de la santé, elle joue un rôle d'entreprenariat social. En ouvrant le dialogue avec ses partenaires, elle contribue au dépistage et à l'accompagnement vers la réinsertion des personnes en situation de précarité ou d'exclusion. En leur fournissant une aide alimentaire, premier barreau dans l'échelle de la dignité humaine, elle apporte à ces personnes un soutien indispensable.

Dans le respect des valeurs et des objectifs de la BABG, son Conseil d'Administration a validé les priorités pour 2015 (Voir Editorial en page d'accueil).

Une courte vidéo destinée aux jeunes, mais aussi aux moins jeunes, présente de manière ludique les banques alimentaires.// Voir cette vidéo

De même un court diaporama est consacré à la présentation plus spécifique de la Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde.// Voir ce diaporama

En quelques chiffres

La B.A.B.G.collecte annuellement 4483 tonnes, dont 1 725 tonnes de produits frais majoritairement auprès des supermarchés et des hypermarchés de la Communauté Urbaine de Bordeaux. Ces denrées, précieuses pour l'équilibre nutritionnel, sont quotidiennement réparties à travers 144 associations caritatives qui les redistribuent immédiatement aux personnes les plus démunies sur le département (environ 17000 personnes aidées / semaine).

// Consulter le récapitulatif 2014

// Consulter le rapport d'activité 2014

 

Les Banques Alimentaires


La Fédération Française des Banques Alimentaires

La Fédération Française des Banques Alimentaires (F.F.B.A. 15 rue du Val-de-Marne, 94257 Gentilly) est une association qui regroupe les 79 Banques Alimentaires françaises réparties à travers tout le territoire. Elle a pour mission de coordonner leurs actions, d’animer le réseau et de les représenter auprès des pouvoirs publics et des partenaires nationaux.

// En savoir plus sur la Fédération Nationale

Une plate-forme régionale

Dans le cadre de la réorganisation des secteurs métropolitains, l’Assemblée Générale des Présidents des Banques Alimentaires a voté, le 16 juin 2004, l’Organisation Territoriale du Réseau (O.T.R.) pour une meilleure efficacité. Ainsi est née la plate-forme Aquitaine Midi-Pyrénées, désormais dénommée "Région". Elle regroupe les 12 Banques Alimentaires suivantes : Aveyron-Lozère (Rodez), Bayonne et Pays Basque (Bayonne), Béarn et Soule (Pau), Bordeaux et la Gironde, Dordogne (Périgueux), Gers (Auch), Hautes-Pyrénées (Tarbes), Landes (Saint Pierre du Mont), Lot (Cahors), Lot-et-Garonne (Marmande), Tarn (Albi) et enfin Toulouse et sa région.

Cette organisation vise l'efficacité par la mutualisation des ressources et la synergie des compétences. Son objectif est de récupérer les produits, de les stocker provisoirement, puis de les répartir vers chaque Banque Alimentaire, en fonction des besoins ou des demandes. Elle a déjà permis :

  • La formalisation d'un Comité régional de prospection, destiné à recenser et à contacter de nouveaux fournisseurs pouvant mettre à disposition des Banques Alimentaires des quantités importantes de denrées alimentaires, devant être livrées chez plusieurs Banques Alimentaires ;
  • La constitution d'une plate-forme dont l'organisation et la logistique permettent des livraisons dans les Banques Alimentaires dans les meilleurs délais et au meilleur coût.

 

Via la "Région" (ex OTR), les tonnages traités par Bordeaux ont été: 603 T en 2007, 1010 T en 2008, 1556 T en 2009, 1154 T en 2010, 1694 T en 2011, 1643 T en 2012 , 1368 T en 2013, 1777 T en 2014.