Les quatre Évangélistes

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

Le peintre baroque flamand Artus Wolfaerts a peint les évangélistes pendant quarante ans. Le tableau est visible au musée des Beaux-Arts de Bordeaux.

 

Voici les quatre évangélistes, auteurs canoniques du plus grand best-seller de l'histoire de l'humanité, représentés par un peintre flamand du XVIIe siécle.      

Né et  mort à Anvers, Artus Wolfaerts (1581-1641) devint un spécialiste de la représentation des sujets religieux. Ensemble ou séparément, il a peint les évvangélistes inlassablement pendant quarante ans et parfois copié ses propres tableaux, qui existent en plusieurs exemplaires. C'est le cas de cette huile sur toile 172 x 121 cm, probablement une réplique mais néanmoins une réussite de ce "petit maître". Les saints sont représentés ici avec les animaux (et un homme ailé) qui revêtent une importance symbolique particulière dans leurs écrins respectifs. De gauche à droite, Marc, dont le récit débute par un messager de DIeu qui crie (ou rugit selon les traductions) dans le désert, est accompagné d'un lion. Mathieu, en pleinr conversation avec Marc, a derrière lui un homme ailé qui représente la généalogie de Joseph. Jean, celuiqui a le moins décrit la vie du Christ, est accompagné d'un aigle parce qu'il s'est le plus rapproché des cieux. Luc enfin, se voit attribuer un boeuf placide pour avoir débuté son récit par un sacrifice. L'ambiance est studieuse. Ils lisent, écrivent, discutent, entourés de parchemins, de livres et de plumes. Si l'on excepte Jean, le plus mystique de tous, ils ont raconté la même histoire (les évangiles synoptiques), qasiment avec le même plan mais avec des points différents qui, aujourd'hui encore, font débat. Avant de rejoindre les collections du musée des Beaux-Arts de Bordeaux, ce tableau caractéristique du Baroque flamand se retrouva en 1820 dans l'église de Parempuyre (33) grâce à l'entremise du grand critique d'art bordelais et curateur du Louvre Both de Tauzia.

Joël Raffier

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+