ACAT CAMPAGNE VIETNAM

 

CAMPAGNE "VIETNAM, LE CONNAISSEZ-VOUS VRAIMENT ?"

Malgré les signes trompeurs d’ouverture envoyés par son gouvernement au reste du monde, le Vietnam demeure le pays de la région Est et Sud est de l’Asie qui criminalise le plus les défenseurs des droits humains. Depuis 2016, la répression s’accroît, avec une accélération des arrestations et condamnations lourdes. 2018 aura été marquée par le renforcement des relations stratégiques entre la France et le Vietnam. L’occasion pour la France de rappeler à son partenaire l’importance et l’urgence d’honorer ses engagements internationaux en faveur de la protection des défenseurs des droits humains.

Pour faire la lumière sur cette réalité méconnue l’ACAT lance sa campagne « Vietnam : le connaissez-vous vraiment ? »


Campagne lancée le 6 décembre 2018

Nos actions

Signez notre pétition pour la libération des défenseurs vietnamiens des droits humains.

Téléchargez notre pétition en version papier.

L'ACAT s’inquiète particulièrement du sort de trois défenseurs des droits humains emprisonnés - Mme Tran Thi Nga, le pasteur Nguyen Trung Ton et  M. Le Dinh Luong - et demande au Président français d’appeler à leur libération.

Participez à notre campagne digitale, partagez nos outils sur les réseaux sociaux ! 

Nos demandes

 

Interpeller les autorités

L’ACAT appelle les autorités françaises à intervenir auprès de leurs homologues vietnamiens au sujet de l’augmentation des exactions commises à l’encontre des défenseurs des droits humains au Vietnam et à porter une attention particulière aux situations des défenseurs Tran Thi Nga, Nguyen Trung Ton et Le Dinh Luong compte tenu de leur situation actuelle ;

Consulter la société civile

L’ACAT rappelle aux autorités françaises l’importance de consulter les associations de défense des droits humains travaillant sur le Vietnam, en amont des visites et rencontres officielles avec leurs homologues vietnamiens et les enjoint à aborder les questions liées aux droits humains lors de la négociation d’accords bilatéraux et multilatéraux ;

Défendre les droits

L’ACAT demande à la France de réaffirmer dans le cadre de son programme de coopération juridique France-Vietnam la primauté du respect des droits humains dans le cadre de la mise en oeuvre d’un État de droit au Vietnam, en particulier les droits garantis par le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants ;

 

Soutenir les défenseurs

L’ACAT encourage la France, lors de ses missions diplomatiques au Vietnam, à rencontrer la société civile vietnamienne et à apporter son soutien aux défenseurs des droits humains emprisonnés en leur rendant visite, ainsi qu’à leurs famille